Mission et Objet

Le projet PADAP a été établi sur le long terme. Il faudrait en effet 20 ans pour arriver au bout des trois phases du projet.

Les objectifs fixés par les porteurs du projet PADAP

Le projet PADAP est mené dans le but de réduire la dégradation des ressources naturelles et augmenter la valeur de la production des secteurs productifs. Depuis 2017, le Ministère auprès de la Présidence chargé de l’agriculture et de l’élevage (MPAE), le Ministère de l’Environnement, de l’Ecologie et des Forêts (MEEF) et le Ministère de l’Eau, Assainissement et Hygiène (MEAH) travaillent d’arrache-pied pour démocratiser l’accès aux services d’irrigation améliorée et aux techniques et pratiques agricoles durables. Ces institutions œuvrent en outre de manière à renforcer la gestion intégrée des ressources naturelles dans les paysages ciblés.

Réalisation des objectifs en trois étapes

Le projet PADAP se compose de trois phases à mettre en œuvre sur 20 ans. La première phase vise à renforcer les capacités des institutions et à soutenir les investissements au niveau des cinq paysages sélectionnés à savoir Andapa, Soanierana Ivongo, Iazafo, Bealanana et Marovoay. Il s’agit également d’aider le niveau central à générer et utiliser des informations pour la prise de décision au niveau du paysage.

La deuxième phase du projet PADAP, quant à elle, permettra de consolider la base d’informations et le cadre institutionnel. Cette initiative a notamment pour but de promouvoir l’intégration de l’agriculture et l’utilisation optimale des ressources naturelles afin d’élargir les investissements à de nouveaux paysages.

Arrivés à la troisième et dernière phase, les acteurs du projet PADAP auront principalement pour mission de consolider l’investissement dans des paysages déjà pris en charge et de réaliser par la même occasion des investissements supplémentaires. A ce stade du projet, l’accent sera mis sur la gestion des investissements à grande échelle et non plus sur la mise en place de la base d’informations, de la planification et du renforcement de capacités.