Agriculture

Le projet PADAP est une aubaine pour les principaux acteurs œuvrant dans le domaine de l’agriculture. Il profitera en même temps aux agriculteurs et aux Centres de Services Agricoles (CSA).

Projet PADAP : un soutien à l’agriculture

Dans un premier temps, les porteurs du projet PADAP aideront les agriculteurs à se familiariser avec les nouvelles technologies agricoles afin que ces derniers puissent accroître la productivité et affronter au mieux le changement climatique.

Le projet PADAP fournira ensuite une assistance technique pour renforcer les liens commerciaux entre les acteurs de marché, le réseau CSA et les diverses organisations des chaînes de valeur pour la vanille, le clou de girofle, le gingembre, le riz et d’autres produits négociables.

Les spécialistes du projet PADAP dispenseront particulièrement des formations sur les aspects techniques et logistiques de l’agrégation et du contrôle qualité post-récolte. Cette initiative a pour but d’accroître la capacité des agriculteurs locaux à répondre aux exigences de l’industrie et à améliorer leur position dans la chaîne d’approvisionnement.

Grâce à un partenariat avec le secteur privé, le projet PADAP sera à même de prêter mains fortes dans la réhabilitation et la construction d’installations d’entreposage agricole et d’unités de transformation des produits.

Centres de Services Agricoles : institutions clés pour le projet PADAP

Les Centres de Services Agricoles (CSA) tiennent une place considérable au sein du projet PADAP. Présentes sur les terrains, les CSA pourraient éventuellement aider les producteurs à trouver un certain équilibre entre la production et les besoins du marché.

Les CSA, bénéficiant d’une assistance technique et financière de la part de PADAP, espèrent améliorer la productivité dans les paysages sélectionnés. Les centres en question envisagent notamment d’introduire de nouvelles cultures plus diversifiées tout en promouvant une technologie agricole adaptée au climat.

Les CSA veilleront de ce fait à ce que les agriculteurs puissent maîtriser les bonnes pratiques de production d’échantillon de produits de qualité améliorée. D’autres activités visant à consolider les compétences techniques en matière de regroupement des productions pour le marché seront également menées.